vendredi 22 février 2008

PP est encore en vie

J'ai eu quelques nouvelles...

Par Sissi évidemment... Qui a enfin pu se débarasser de son "concubinage" et PP devra donc payer ses billets d'avion plein pot, le pôvre banquier.

J'ai eu quelques frayeurs parce que je prépare activement mon expatriation (définitive) vers Singapour, qui est prévue en 2010. Or pas de bol, Sissi soupçonne PP de se barrer également en Asie du Sud Est, heureusement, elle pense qu'il se dirige vers l'Indonésie.
Franchement je l'aurai croisé à Singapour, je pense que j'aurai fini par lui coller LA tarte de sa vie.
Et peut-être même un petit coup de genou dans les rouleaux. Non mais.

Ma petite Sissi va bien, je vais bien, finalement c'est une bonne nouvelle qu'il se tire de l'autre côté du globe, avec un peu de bol il aura chopé une chtouille locale avant 2010 et il sera crevé avant que je n'arrive. Dieu de la chtouille si tu m'écoutes...

Bon et moi je pars en séminaire à Singapour tout à l'heure pour une dizaine de jours, donc si vous n'avez pas de nouvelles, ne vous inquiétez pas, Lara se dégourdit les pattes !

Lara, singaporian princess pour les jours à venir.

lundi 18 février 2008

L'Hypocrisie

C'est un truc qui m'a toujours sincèrement dégoutée.

Et là en ce moment, ça se déchaine.


Grosso Modo : vous visualisez une équipe de 12, un projet à mener sur 5 mois.
Evidemment y en a qu'un quart qui bosse (dont je fais partie, je fais partie de ces cons qui respectent leurs engagements), évidemment le truc finit par se passer, et, coup de chance, se passer bien.

Et là, je me disais "Ca c'est fait, je suis débarrassée"
Et finalement non.

La torture se prolonge.


Glandu n°1 envoit un mail ce matin à la fine équipe pour féliciter ses acolytes glandus de ne pas s'être barré avant la fin (En revanche il a oublié de remercier les cons qui ont bossé tout le long).
Je me dis, "Lara, c'est pas possible, mais quelles valeurs a ce pauvre type ?" Il n'a même pas songé à remercier les gens qui lui ont sauvés son cul ! Mais des irresponsables notoires qui ont fait un effort sur la fin, oui ?!
Là-dessus fort de mon sens de l'humour je renvois à tout le monde en réponse au mail de félicitations "Rillettes Bordeaux Chesnels".

Personne ne capte, et là mail de Connasse n°1 pour à nouveau se féliciter, se gargariser, et se dire que c'était génial d'être ensemble, de bosser ensemble, etc.

Mais putain, ces glands n'ont rien foutus! J'ai juste envie de les pousser dans les escaliers et de verser du Nutella dans leurs casiers!
Lara, postée sournoisement en haut des marches

dimanche 17 février 2008

1 mois de Célibat

et des tonnes de prétendants... nan j'déconne ;)

  1. J'ai beaucoup plus de temps pour travailler et ça c'est bien pratique.
  2. J'ai également plus de temps pour dormir, et ça c'est génial.
  3. Je peux me laisser pousser le poil aux pattes.
  4. Je peux répondre au sourires des passants dans la rue (enfin dans l'idée, parce que concrètement à Cergy tu baisses la tête point barre).
  5. Je rends jaloux mes amis maqués jusqu'au coup.
  6. Je peux picoler jusqu'à plus m'en souvenir et coucher avec un ex (sinon ca servirait à quoi ces bêtes là ?)

M'enfin on en fait vite le tour de toussa quand même...

Lara s'ennuie.

vendredi 15 février 2008

J'ai quand même un doute

sur la volonté de Monsieur Facebook d'être mon ami...

Après une série de pokages intensifs le voici qui me relance sur le cinéma tout en arborant le statut "oh oh oh I love you lalala I do I do.. oh oh oh it's over".

C'est peut-être un hasard, mais quand même, j'ai presque un doute...

De toutes les manières je n'ai pas le temps d'aller au cinéma, j'ai trop de boulot, na!

Lara, entre dialectique et cybernétique.

jeudi 14 février 2008

La Saint Valentin

Petit récapitulatif :

  • Jim m'a proposé clairement de me "faire avoir des orgasmes" vu que maintenant je suis célibataire, j'ai gentiment décliné sa proposition en le remerciant de se montrer aussi généreux envers ses voisines, et depuis no news.
  • Monsieur Facebook ne m'a jamais recontactée pour le cinéma, et tant mieux. En revanche on se poke 15 fois par jour et je ne sais pas pourquoi. Il chouine en disant qu'il veut trouver la femme de sa vie ; dans ma grande mansuétude je lui ai proposé de lui présenter des copines et il a refusé. Mais de toutes les manières ce mec est tellement exigeant, qu'à sa place je créerai LA meuf sur second life et je m'enfermerai définitivement dans mon monde virtuel.

Donc je suis très célibataire, et très heureuse (ma psy m'en a même retirée tout mes antidép/anxio). La solution à mes mésaventures sentimentales se trouverait donc là ? Je ne sais même pas si je trouve ça attristant.

Lara qui a trop de boulot pour se prendre la tête avec des types qui n'en valent pas la peine.

jeudi 7 février 2008

Retrouver Ses Marques

Revenir à Paris,
Ne plus avoir d'antidépresseurs ni d'anxiolytiques,
Bosser dans une boîte de ouf avec son meilleur pote de fac,
Aller boire un verre de vin après le boulot (en souvenir de la bière qu'on se tapait avant),
Et du champagne le vendredi soir (pis le jeudi aussi à mon avis assez rapidement),
Rencontrer tout plein de nouvelles têtes,
Tout ça c'est dans 2 mois.


Alors dès maintenant, vernis à ongles, bottines canon et on fait la fête !

Lara, pleine de joie !

mardi 5 février 2008

Le Célibat et Moi

On s'y fait très vite.

Pas encore allée au ciné avec monsieur Facebook, et plus j'y pense, plus il est certain que je souhaite voir ce cinéma comme le début de "on est potes" (et pas des fuckfriends).

Je suis allée chez le coiffeur (glamour), j'ai acheté de nouvelles chaussures (glamour), mon pyjama (dorénavant j'ai un pyjama) sent le tabac froid (pas glamour), ma table de nuit ressemble à un garde-manger (peu glamour), mais globalement je me sens plutôt pas mal du tout !

Finalement, comme me l'avait dit quelqu'un (flibus ?)... Une rupture ça s'oublit assez vite !

Lara, tralala !

lundi 4 février 2008

Nous Sommes Amis ?

Reprenons les choses depuis le début :

  1. Monsieur Facebook me quitte
  2. Le lendemain il m'envoit un mail avec en lien le profil d'une de mes homonymes et me demande si je la connais
  3. Je ne réponds pas, efface tous ses textos, son numéro, le vire de mes amis FB, et comme j'ai un profil ultra-private, cela faisait comme si je m'étais définitivement retirée de la vie Facebookienne pour lui (j'étais un peu contrariée)
  4. Il enchaîne les statuts de desespéré (moi je pouvais continuer à voir son profil) "Looking for the girl" (il aurait mis mon nom, j'aurai pu savoir s'il parlait de moi ou si c'était une coïncidence)
  5. Je finis par craquer et le contacter par msn pour lui demander de plus amples explications, comme j'étais toujours de mauvais poil, je n'ai pas été très aimable.
  6. Là, d'un seul coup d'un seul, il devient à son tour invisible sur FB (mais j'ai fait comme si je n'avais rien vu, et si ca se trouve il n'y avait aucun rapport avec moi)
  7. Puis reviens, genre normal, et avait des statuts un peu bizarre du style "petit chaton mignon"
  8. Coup de théâtre, il me poke. Evidemment (même si je ne sais pas pourquoi), ça me fout en rage, et je remove son poke.
  9. Je lui envois un mp "Pourquoi je te repokerais ?"
  10. Pas de réponse, je m'aperçois que l'amabilité me manque des fois et envoit un autre message le lendemain "OK, c'est vrai que des fois je ne suis pas très affable, on prend un café un de ces jours ?"
  11. Il me réponds dans le dixième de seconde où il s'est connecté pour me proposer un cinéma et me dire que je suis très chou et pas "peu affable".

Je ne comprends plus rien, nous sommes amis ?

Lara, exploratrice des nouvelles formes de dialectiques.

samedi 2 février 2008

Erase and Go On

Quand on commence à fantasmer sur la relation entre le Colonel Sheppard et Teyla dans Stargate Atlantis, c'est que définitivement l'aire "relationship" de notre cerveau s'est vidée et qu'il n'en reste plus rien.

On peut même envisager de vivre ses propres relations à nouveau.

En ouvrant un peu les yeux sur mon entourage j'ai pu me rendre compte qu'il y avait un certain nombre de "peut-être" prétendants. Celui qui m'aura définitivement fait le plus rire est Jim la semaine dernière. J'étais au rayon raviolis de la boutique en bas de ma résidence à pas d'heure en mode "Je sors d'une cuite au champagne et je remets ça dès cette nuit" quand je tombe sur Jim avec qui je partage quelques séminaires...
On discute cinq minutes de raviolis, on passe aux afterworks, et je lui lâche que mes états d'ébriété réguliers sont dus au fait que je viens de me faire larguer, et là Jim, pas très frais, et peu inhibé s'exclame "Ah ouais t'es célibataire ?!" à la caisse comme si je venais de lui annoncer qu'il avait gratté un morpion gagnant.

Ca m'a fait mourir de rire et ca m'a touchée...


Lara aux raviolis

vendredi 1 février 2008

Etude Sociologique : Les Sites de Rencontre

En plein lancement de la saison 4, Lara est donc allé faire un tour de ce côté là.

J'ai opté pour Adopte un Mec, une sorte de supermarché de l'Homme avec des produits régionaux, des animations sur le point de vente, pas de têtes de gondole encore, mais cela ne saurait tarder !

Première réflexion : Pourquoi les produits sont tous en maillot de bain et font tous TRES ... métrosexuels (on va dire) ? Curieux...

Deuxième réflexion : Pourquoi quand je recherche un "intello" je me retrouve avec une palanqué de sportifs qui posent en calcif ?

Troisième réflexion : Qu'est ce que je fous là ???

Bon, je laisse mon compte quelques jours histoire de voir si je pourrai en tirer quelques anecdotes croustillantes mais je suis un peu déçue... Autant le concept cartonne, autant l'achaladange craint un poil...

Lara, sociologue